Jeannine Vanier

Organiste à Saint-Paul-de-la-Croix à Montréal de 1952 à 1974. A étudié puis enseigné à l’institut Nazareth et à la Faculté de musique de l’Université de Montréal. A signé des compositions pour piano, flûte à bec et chœur. De ses oeuvres ont été endisquées.

***

Jeannine Vanier

Organiste, professeur, compositeur (Laval-des-Rapides, près Montréal, 21 août 1929). B.Mus. (Montréal) 1950, L.Mus. (ibicl) 1952. Elle étudia à l’Institut Nazareth pour les jeunes aveugles et à l’Un. de Montréal avec Jean Papineau-Couture et Clermont Pépin (composition), Jean Vallerand (histoire et orchestration), Conrad Letendre, Françoise Aubut et Georges Lindsay (orgue). Elle obtint le second prix de la Société Casavant (1949) et un prix du CRCO (1952). Organiste à Saint-Paul-de-la-Croix (1952-74), elle enseigna l’écriture et l’orgue à l’Institut Nazareth (1955-70), puis la dictée et l’harmonie au clavier à l’Un. de Montréal (1967—). Elle obtint (1959) le prix de composition des Concerts Sarah-Fischer pour ses Cinq pièces pour enfants / Five Pieces for Children pour piano (Waterloo 1960) enregistrées (1972) sur un disque de musique canadienne contemporaine (BMI Canada). Elle gagna le concours CAMMAC en 1962 avec sa Fantaisie pour trois flûtes à bec (Berandol 1963) enregistrée sur disque Baroque BC 1856 par le groupe de Mario Duschenes en 1965. Son Salve Regina a été enregistré par la Chorale Bach de Montréal la même année sur disque RCI 206.

Nicole Trudeau

—-

Note:

Les termes en caractères gras dans le texte ont une entrée dans l’édition imprimée de 1983 et dans l’édition en ligne de l’Encyclopédie de la musique au Canada.

—-

Article publié dans :

Encyclopédie de la musique au Canada / Helmut Kallmann, Gilles Potvin, Kenneth Winters. Éditions Fides, 1983, p. 1040; 1993, vol. 3, p. 3456 / Nicole Trudeau / Jeannine Vanier.

Encyclopédie de la musique au Canada (en ligne)

—-

Sur des sujets apparentés :

Institut Nazareth

Des modèles à connaître et à apprécier

La musique au fil des années

Nazareth, foyer de musique

Alfred Lamoureux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *