Pierre Granche dans son atelier

À l’initiative du comité culture du Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain (RAAMM), quelques membres ont eu la possibilité et la chance de rencontrer le sculpteur québécois, Pierre Granche, dans son atelier de Montréal.

***

Pierre Granche dans son atelier

Sur l’initiative du comité culture du RAAMM, mais plus particulièrement sur l’initiative de Carmen Fontaine qui consacre une journée par semaine à concrétiser les idées et les projets du comité, quelques membres ont eu la possibilité et la chance de rencontrer le sculpteur québécois, Pierre Granche, dans son atelier de Montréal.

L’accueil et la disponibilité de cet artiste ont contribué à faire de cette soirée de juillet une rencontre culturelle des plus enrichissantes par la qualité des propos et des informations, mais aussi un temps fort d’échanges dans un climat confortable.

Ce qui «saute aux yeux» dès la prise de contact, c’est la puissance de l’intelligence de cet artiste qui jongle avec les concepts, dont ceux de formes, entre autres.

Comme les œuvres de Pierre Granche se développent dans de grands espaces (oserais-je parler de sculpture environnementale?), son atelier se rapproche davantage d’un laboratoire que d’un mini musée. Ce sont des essais et des maquettes qui ont été expliqués et examinés dont quelques maquettes s’inscrivant dans un vaste projet dédié au Tribunal de la jeunesse.

Au contact de Pierre Granche, j’ai découvert une approche de la sculpture, une façon de la concevoir, de la développer et de la réaliser; j’ai aussi découvert la force d’un esprit qui se projette et qui nous projette en avant.

Nicole Trudeau Ph.D.

—-

Article publié dans :

RAAMM-ET-MOTS Bulletin de liaison Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal Métropolitain (RAAMM) / Vol. 5 – no 2, automne 1996, p. 40 / Nicole Trudeau Ph.D. / Pierre Granche dans son atelier

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.