Des images sonores et des voix généreuses

Un hommage personnel aux lecteurs et lectrices bénévoles qui se sont investis pour me donner accès à l’information nécessaire à la suite de mes nombreux projets de vie. Je désirais depuis longtemps faire entendre quelques unes de ces voix et célébrer ces gestes de générosité.

***

Des images sonores et des voix généreuses

Tout au long de ma vie, que ce soit pour mes études (qui se sont prolongées), que ce soit dans le cadre de mes activités professionnelles, de mes intérêts et implications culturelles, entre autres, de nombreuses personnes m’ont entourée et ont consacré beaucoup de temps à enregistrer des documents sur bandes magnétiques d’abord, puis, sur cassettes, sans compter les innombrables rencontres de lecture en direct pendant des années.

Sans ces incroyables collaborateurs et collaboratrices, je n’aurais pu compléter mes études et mener à bien d’innombrables projets personnels et engagements professionnels à cause de l’inaccessibilité de la documentation nécessaire.

Les outils technologiques ont beaucoup évolués au fil du temps. Les rubans magnétiques et les cassettes audios sont en voie de disparition et, avec elles, les voix qu’elles nous faisaient entendre et les messages qu’elles nous livraient.

Je consens difficilement à disposer de ce matériel audio qui m’a été si précieux, indispensable même. Pourtant, on ne peut tout conserver ou tout transférer sur de nouveaux supports. J’aimerais léguer, donner pour que d’autres profitent mais les besoins et les conditions évoluent également.

Par ce texte, je désire immortaliser (c’est trop ambitieux) la voix de personnes dévouées et généreuses dont les documents m’accompagnent encore. Je vous les fais entendre. C’est ma façon de perpétuer leur geste, de les remercier du plus profond du coeur et du temps, de témoigner de leur solidarité, de leur fidélité, de démontrer que la générosité est encore pratiquée et fructueuse.

Ce sont des images sonores que je présente – leurs voix – dans de brefs extraits de textes enregistrés à titre personnel. Le lecteur doit comprendre que le matériel de référence a de l’âge et que les conditions de production étaient à l’époque, artisanales et de dépanage.

Je regrette de ne pouvoir retracer tous mes lecteurs et lectrices, mais je voudrais que tous et toutes sachent et croient que je n’oublierai jamais leur traversée dans ma vie et que j’en garde le plus vif et reconnaissant souvenir. Je redis que sans leur intervention ma vie et mon action auraient été différentes. Je répète à chacun et chacune un infini merci.

Ce document se veut un hommage à la solidarité dont j’ai été gratifiée.

****

Florence Blouin, lectrice
Extrait: 1 min 45 sec
MATSUSHITA, Hidemi / The Musical Career and Composition of Maria Theresia von Paradis

 

Yvette Bouthillier, (ma mère),  lectrice
Extrait : 1 min 53 sec
CARISEL, Jean de / En éducation, la question capitale reste celle des valeurs
/ Le Devoir / 26 août 1985

René Chouteau, lecteur
Extrait:  2 min 02 sec
VIGNEAULT, Gilles / C’est ainsi que j’arrive à toi / poème

Anne Cusson, lectrice
Extrait : 3 min 21 sec
ROCHER, Guy / Introduction à la sociologie générale

Germaine Lemire, lectrice
Extrait: 1 min 37 sec
GEIRINGER, Karl / Bach et sa famille 

Luce Pomerat, lectrice
Extrait: 2 min 35 sec
MAYLE, Peter / Une année en Provence

Paul Simard, lecteur
Extrait:  3 min 47 sec
BARICCO, Alessandro / L’âme de Hegel et les vaches du Wisconsin

4 réponses sur “Des images sonores et des voix généreuses”

  1. Bonjour Nicole.
    J’ai écouté attentivement ces voix qui te sont si précieuses.
    Quel bel hommage à ces hommes et ces femmes qui furent si importantes pour toi; et à travers elles pour ceux et celles qui n’y sont pas. Je crois qu’il est très important de se souvenir de ceux qui nous ont aidé… À leurs mémoires, j’appelle à l’entraide; nous avons tous besoin des uns et des autres. La courtoisie, la gentillesse et la bienveillance nous rendraient la vie plus douce.. C’est ce que je nous souhaite et que j’espère..

    1. Merci Danielle
      Oui, j’ai beaucoup reçu et j’ai de plus en plus besoin d’en témoigner. Nous avons la fâcheuse tendance à clamer ce que nous n’avons pas eu au lieu de célébrer ce que nous recevons. La reconnaissance est bénéfique à celui qui la reçoit mais tout autant à celui qui l’exprime.

  2. Tu vantes et remercies tes lectrices, tes lecteurs. Le geste s’est perpétué afin de briser la solitude en ce temps de pandémie. Des lecteurs et lectrices étaient aussi au rendez-vous. Chapeau!

    1. Merci Louise. Témoigner d’une telle implication, d’un tel engagement, c’était impérieux pour moi. En ces temps d’égocentrisme croissant, dire l’altruisme devient impérieux.

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.