Un bijou!

17 octobre 2020

Dans Le devoir du 17 octobre, Michel David signe un article dans la section Perspective: Montreal sans accent. Il y traite du français à Montréal. Je me désole des faits qu’il illustre mais je souris de sa cynique conclusion:

«Prétendre renforcer le français à Montréal tout en favorisant l’anglicisation d’une partie de la jeune génération est une contradiction telle qu’on se demande comment il (le premier ministre Legault) peut ne pas la voir. Il doit sans doute trouver normal que Montréal soit une ville française bilingue.»

 Pascal Bérubé, chef parlementaire du PQ appelle cela «du nationalisme homéopathique.»   Un exemple de plus de notre légendaire ambivalence telle que l’a magistralement démontrée Jean-Marc Léger et al. dans Le code Québec.

 

 – – –
Voir aussi 

Mon Billet d’humeur du 19 octobre 2019: Le Code Québec

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *