Zebrina, une pièce à conviction

14 septembre 2020

Emmanuel Schwartz est un comédien que j’apprécie. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles je m’étais procurée un billet pour Zebrina, une pièce à conviction. Sa performance a été à la hauteur de mes espérances. Même devant un petit écran d’ordinateur, il y a des moments où je sentais sa présence. C’est dire l’intensité du jeu.

Le surlendemain, à la radio, quelle déception! J’entends le commentaire de Franco Nuovo dans le cadre de l’émission Dessine-moi un dimanche.  Il m’a vraiment déçue, blessée même. Qu’un homme de radio s’exprime à propos du spectacle essentiellement sur la dimension visuelle, (sur l’utilisation de la caméra) en effleurant à peine le jeu du comédien et la densité du texte, c’est vraiment désolant, pour ne pas dire davantage.

Le théâtre en salle et le théâtre en ligne sont deux réalités différentes. Pourquoi sans cesse les comparer pour en désavantager une? L’auditeur devrait savoir s’adapter au média qu’il fréquente.

Le metteur en scène a choisi sa lecture de l‘oeuvre. On peut ne pas l’aimer mais on devrait essayer de la comprendre et surtout de la respecter au lieu de la juger sans en connaître les raisons. Et puis, on va au théâtre non seulement avec ses yeux, mais aussi avec ses oreilles, sa sensibilité et son intelligence.

Je veux répéter ici que Emmanuel Schwartz a été remarquable à tous égards : la constance dans le choix de l’accent adopté, la solidité de la mémoire, la gamme des états d’âme, etc.

Je ne suis pas prête à me présenter en salle car les multiples contraintes sapent le plaisir recherché. J’accepte le théâtre en ligne même s’il n’est pas sans frustrations pour y accéder. Je remercie Emmanuel Schwartz et le TNM d’être venus chez moi et j’espère que les gens de radio prépareront mieux leurs interventions car ils ont une immense responsabilité.

—-

Discussion entre François Girard le metteur en scène et Emmanuel Schwartz l’acteur

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *