Yannick Nizet-Séguin pianiste  

4 mai 2021

Yannick Nézet-Séguin est une personnalité musicale et humaine que j’admire et qui ne cesse de m’étonner. En l’entendant comme pianiste et chef dans le Concerto no 12 de Mozart je suis émue et désarmée.

Je reconnais dans son jeu sensible et nuancé le phrasé ample et généreux qui nous est familier dans sa direction d’orchestre. Un chef qui dirige tant de pianistes de carrière, qui se remet au piano pendant la pandémie (en plus de ses très nombreuses responsabilités), qui fait ses débuts comme soliste avec son orchestre, m’impressionne. Aucun défi ne le freine. Il sait ce qu’il vaut et ce qu’il peut.

Et que dire de la simplicité et du naturel avec lesquels il parle à son public en lui confiant, entre autres, qu’il est nerveux avant de se mettre au piano? Yannick Nizet-Séguin est non seulement un grand artiste mais tout autant une personnalité dégageant un charisme exceptionnel. Je le perçois comme un être qui est bien dans sa peau et qui aime l’humain autant que la musique qu’il lui offre avec passion. Oui j’ai été émue en l’écoutant au piano. C’est l’humain qui s’exprime, qui se livre, qui s’abandonne.

– – –

En webdiffusion jusqu’au 9 mai inclusivement

Du piano au podium : Mozart et Brahms avec Yannick Nézet-Séguin | Orchestre Metropolitain

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.