Une sympathique découverte

Le 2 mai 2018

Je trouve de plus en plus difficile de prendre soit un café, soit un lunch, soit un bon repas dans un lieu calme où l’on s’entend parler et même « penser » sans stress. De plus en plus souvent, la musique imposée, les matériaux utilisés qui répercutent le son au lieu de l’absorber, l’aménagement du lieu, etc. emplissent les oreilles de tout sauf de la voix de notre vis-à-vis.

Parce que le lieu nous épargne le brouillard sonore, j’ai apprécié le salon de thé Le Parloir, rue Christophe-Colomb angle Marie-Anne où j’ai pu échanger dans le calme en partageant un plateau à l’anglaise et une théière.

Rien de prétentieux, mais l’essentiel était possible : la communication.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *