Un vibrant hommage à Jean-Claude Corbeil

27 janvier 2022

Qui est donc Jean-Claude Corbeil?

«l’édificateur d’un Québec «désanglicisé».

Diccit Jean-François Nadeau dans Le Devoir du 26 janvier 2022 à la section Une.

C’est à l’occasion de son décès qu’on en parle. Il faut espérer qu’on en parlera longtemps et que l’histoire perpétuera son œuvre.

L’article nous rappelle les contributions de Jean-François Corbeil :

– «(…) un des pères des politiques linguistiques québécoises (…)»,
– «(…) érudit (…) derrière l’élaboration et la mise en oeuvre des principales lois linguistiques adoptées au Québec, soit la Loi sur la langue officielle (1974) et la Charte de la langue française (1977)».
– directeur linguistique de l’Office québécois de la langue française,
– professeur à l’École normale Jacques-Cartier, puis à l’Université de Montréal,
– auteur des oeuvres telles que le Visuel, «dictionnaire original (…) Publié dans plus de 35 langues», le Multidictionnaire des difficultés de la langue française, L’embarras des langues,
– sous-ministre responsable de l’application de la politique linguistique,
– officier de l’Ordre des arts et des lettres en France,
– secrétaire général du Conseil international de recherche et d’étude en linguistique fondamentale et appliquée,
– conseiller auprès du président du Conseil de la langue française
du Québec,
– récipiendaire de La Grande Médaille de la Francophonie.

Les personnalités suivantes lui rendent hommage: Les linguistes Marie-Éva de Villers, Nadine Vincent, L’ex-ministre Louise Beaudoin, Le syndicaliste Gérald Larose.

«Avec Guy Rocher, c’est un des bâtisseurs du Québec moderne », précise Nadine Vincent.

Le Québec d’aujourd’hui n’est pas une génération spontanée. Des personnalités marquantes et inspirantes l’ont façonné. Merci de nous les présenter et de contribuer à les perpétuer.

Sources:

NADEAU, Jean-François / Pointfinal pour l’édificateur d’un Québec «désanglicisé» / Le Devoir, section Une / 27 janvier 2022

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.