Un commentaire qui me fait sourire

Le 12 mai 2018

Un journalise commentant l’actualité politique sur les ondes de Radio Canada première dans le cadre de l’émission Midi info le vendredi 11 mai explique que la carrière politique en est une qui s’apprend et que, même très intelligent, on est pas ipso facto un brillant politicien. Il enchaîne en disant du premier ministre Couillard que, même très intelligent, il est en difficulté d’apprentissage en politique.

La démonstration est saisissante et me fait sourire.

Même quand on a la chance d’être doué d’une intelligence supérieure, on ne peut exceller en tout. Cette conscience serait un aspect de l’intelligence?

—-

Midi info

12h 44 : Grande angle sur l’actualité politique : Le regard de Paul Wells et de Michel David

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *