Un anniversaire

7 avril 2019

Certaines dates se gonflent d’émotion lorsque nous les croisons. Le 7 avril en est une, car c’est l’anniversaire de naissance de mon frère aîné que le destin nous a brutalement ravi alors qu’il n’avait que 30 ans.

Plus de 45 ans plus tard, l’image émotive du choc ne s’est pas effacée, le souvenir du coup de grisou ressenti, pas davantage; l’insoutenable détresse des parents mais aussi leur impressionnante résilience m’habitent toujours. Lorsque je le mentionnais à ma mère, elle disait simplement: «il y a les autres», comprendre: il y a les autres enfants.

Yves n’est plus mais il demeure. Simplement le nommer a été pendant longtemps une douleur insupportable. J’ai appris durement et lentement à vivre ainsi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *