Stéphane Laporte sait mettre le doigt aux bons endroits

13 février 2021

Stéphane Laporte sait mettre le doigt sur ce qui dérange les non-handicapés et sur ce qui blesse les personnes handicapées. Il image une réalité vécue, entre autres, dans les restaurants.

Il parle de l’obstacle physique d’accès aux lieux et décrit les attitudes, «le malaise.» Le malaise que les personnes handicapées créent chez les clients.

Ils «arrêtent de manger pour vous regarder passer, avec dans les yeux de l’étonnement, de l’agacement, de la pitié ou du rejet. Et en plus, cette pensée, si répandue qu’elle s’entend : je suis donc chanceux de ne pas être comme lui, je suis donc chanceux de ne pas être comme elle.»

Oui, Stéphane Laporte sait dire les vraies choses. Il place le miroir en face de réalités que l’on ne souhaite pas voir.

Il contribue ainsi à des prises de conscience souhaitables vers une réelle intégration, du moins, il faut l’espérer.

LAPORTE, Stéphane / La vie des personnes handicapées compte / La Presse plus / 13 janvier 2021

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.