Spécial Noël: trouver «le mot caché»

19 décembre 2019

Une amie aux talents d’animatrice me demande, à brûle pour point, de lui communiquer trois mots en lien avec Noël, mots significatifs pour moi, et de les inclure dans mon billet de Noël.

Elle me suggère aussi de vous livrer un de ces trois mots en braille visuel, un brin fantaisiste, en braille de fête, pour le plaisir, tout simplement.

J’adhère à cette idée amusante et, après une brève réflexion, je libère mes trois mots. C’est en lisant ce texte que vous les découvrirez.

Depuis ma plus tendre enfance et jusqu’à la naissance de ma nièce, le RÉVEILLON de Noël (ou je devrais plutôt dire la nuit de Noël) s’inscrivait dans une tradition du noyau familial que je chérissais souvent avec anxiété, parce que je voulais la fête parfaite.

Dans un temps lointain, la nuit de Noël commençait par les messes de minuit avec le faste de l’événement, le décor et la musique. Suivaient:

le retour à la maison à pied dans la neige en admirant les sapins aux multiples couleurs;

l’arrivée dans l’accueillante maison familiale avec son odorant sapin, bien décoré et entouré de magnifiques emballages;

le RÉVEILLON autour d’une magnifique table dressée avec soin et avec goût et proposant des gourmandises de fêtes.

Après avoir bien patientés, c’était l’étape du partage des cadeaux qui s’amorçait et se prolongeait jusqu’au petit matin, car, un seul cadeau était ouvert à la fois; ainsi, tout le monde participait à chaque découverte et observait l’accueil du cadeau minutieusement choisi. Ce n’était pas encore l’époque des listes commandées, c’était celle des surprises.

Autant chez mes parents que chez mes grands-parents maternels (je n’ai pas connu mes grands-parents paternels), les repas de fêtes étaient aussi esthétiques que gustatifs. Avant même de s’atabler, on s’émerveillait devant le décor qui était impressionnant, invitant au respect et à l’admiration.

C’était bon, beau et généreux. Je me sentais (comme la plus part des invités, peut-être) à une TABLE d’honneur. Je garde de ces TABLES de belles et inspirantes images, mais aussi la conscience de tout le temps et le soin apportés à la préparation de ces moments magiques.

Le RÉVEILLON de Noël et la somptueuse TABLE du Jour de l’an, quelles belles images et quelles chaleureuses émotions qui nourrissent le

J’éprouve beaucoup d’admiration et de reconnaissance à l’égard de toutes ces personnes qui s’investissaient pour faire beau et pour faire plaisir; des valeurs humaines et éducatives précieuses.

Aujourd’hui, j’ai le regret de ne pas avoir suffisamment remercié ceux qui m’ont offert tant de beauté et de douceur.

Je vous souhaite d’imprimer de belles images visuelles et émotives en vous afin de pouvoir les faire revivre avec plaisir et même attendrissement.

Très joyeux Noël habité par tout le bagage festif accumulé et à partager.

— 

     Voici l’alphabet braille :

10 réponses sur “Spécial Noël: trouver «le mot caché»”

  1. Bonjour Nicole, vous nos faits réfléchir à la merveilleuse magique de Noël de votre enfance et des enfants du Québec qui va à rester dans l’histoire à cause que les valeurs changent et les nouvelles générations futures ne sauverons pas les traditions de Noël.

    1. Oui, les choses changent. Tout change. Voilà pourquoi je trouve important de témoigner, de ne pas couper le fil entre les générations. On peut et doit se renouveler sans se saborder.
      Sereine entrée dans la nouvelle année.

  2. Joyeuses fêtes Nicole,
    Quel beau texte. Au détour d’une phrase , un souvenir, une émotion jaillit;
    douceur et chaleur remplissent mon cœur;
    et me rappelle qu’il faut apprécier les bons moments de la vie.
    Merci pour cette belle lecture
    Bonne Année
    Danielle XXX

    1. Merci Danielle de faire écho à ma voix. C’est un échange enrichissant qui, je l’espère, se prolongera. Très stimulante nouvelle année.

  3. Joyeuses fêtes à toi chère Nicole.
    En ce qui me concerne, je garderai toujours de beaux « souvenirs «  de nos rencontres au Musée.
    De nombreuses autres sont à venir, c’est certain.
    À la prochaine chère amie.
    Bisous.

    1. Nos visites au Musée, ce sont des cadeaux renouvelés. je les accueille toujours avec enthousiasme et reconnaissance. Je suis toujours prête! J’en suisinsatiable.
      Grand merci et Très belle année à toi.

  4. Merci chère Nicole de nous faire partager de si beaux souvenirs. Nous te félicitons pour ta si jolie « plume » et les souvenirs qu’elle fait naître en nous. Nous croyons pouvoir lire (ou presque) le braille!

    Amicalement,

    Pierrette et Claude

    1. Contente de contribuer à faire revivre de bons moments.
      Merci de vous être prétés au jeu du décodage.
      Comme quoi les moyens sont différents pour communiquer mais les objectifs identiques:
      ça me fait plaisir de vous lire sur mon site et par courriel.
      Amitiés,
      Nicole

  5. Bonjour Nicole,
    toujours un plaisir de te lire, quel talent et raffinement.
    la lecture de tes souvenirs tracent avec élégance et raffinement
    des images de jeunesse et souvenirs qui sont des bonheurs d’aujourd’hui.
    Je crois que le mot est souvenir.
    Merci pour cette belle poésie.

    1. Merci Nicole. Tu as bien lu le code. Cet écho à mon texte m’a vraiment fait plaisir. J’écris d’abord pour satisfaire à un besoin de m’exprimer et de témoigner, mais les retours
      me touchent. Une fois encore, meilleurs vœux.

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *