Pour ceux qui sont en contact avec la revue d’écran JAWS

3 décembre 2020

Il n’y a pas que les non-voyants qui utilisent la revue d’écran JAWS dans leur environnement informatique; il y a aussi ceux qui les initient à cet outil, qui les accompagnent, qui constituent des ressources spécialisés. À la base, bien sûr, il y a la compagnie qui fabrique le produit : Freedom Scientific.

Je ne ferai pas la petite histoire du produit. Je vais simplement raconter une anecdote personnelle, vous laissant creuser son sens et sa portée.

Je suis une utilisatrice quotidienne de l’ordinateur depuis des décennies et, par conséquent, de la revue d’écran JAWS depuis son implantation. Par sécurité, j’ai un programme de sauvegarde automatique quotidienne.

Ces derniers jours (samedi soir), je perds un fichier de notes de lecture de plus de 450 ko. Catastrophe!!! Je ne sais procéder à la récupération par moi-même. Quelques jours plus tard, je réussis à rejoindre une personne ressource de la boutique Clé en main pour qu’on procède à la récupération de mon fichier. À cette fin, le technicien doit prendre le contrôle de mon ordinateur à distance. C’est avec teamviewer que l’opération se fait. Cependant, on m’a toujours dit, dans le milieu de la déficience visuelle,  que cet outil n’est pas adapté à notre condition, car il faut une assistance visuelle sur place pour permettre la connection. Je le savais mais j’espérais «un petit miracle» puisque j’étais seule. Or, «le petit miracle» s’est produit». Mon interlocuteur astucieux, intelligent et empathique a trouvé les commandes claviers à utiliser pour que j’aie accès aux données que je devais lui fournir pour permettre la prise en charge. Mon fichier perdu a été récupéré et, en prime, grâce à Gabriel de Clé en main, j’ai acquis un nouvel outil d’autonomie.

Pour ceux que cela intéresse, la solution est simple, avec Teamviewer pour donner accès à notre ordinateur : appuyer sur la touch tab environ une vingtaine de fois pour trouver l’identifiant et le mot de passe à fournir au partenaire.

Comment expliquer que cette commande clavier aussi simple ne soit pas communiquée aux utilisateurs de JAWS qui recherchent un maximum d’autonomie? Je vous laisse trouver la réponse.

Oublie-t-on que les non-voyants n’ont pas nécessairement toujours une personne voyante à leur disposition?

J’ajoute que l’information pratique n’est pas largement partagée parmi les utilisateurs de JAWS, Entre autres, et que les pros en infomatique, toutes catégories confondues, ne sont pas très sensibles et encore moins nombreux à s’intéresser à des modes de fonctionnement différents. Pourtant, m’a-t-on déjà dit, ces pros maîtrisent souvent les commandes clavier en plus de la souris.

Si une approche pédagogique vraiment structurée était développée pour former à l’usage de l’informatique adaptée, beaucoup d‘entre nous en seraient plus autonomes, plus heureux et plus performants.

Pourquoi ne pas partager davantage nos trouvailles?

Je le fais ici avec plaisir.

Chapeau Gabriel!

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.