Le poète Michel Leclerc s’exprime

20 juin 2017

J’ai peu lu de poésie et peu d’ouvrages sur la poésie. Pourtant ou à cause de cela, je me plonge dans un ouvrage de Jean Royer (auteur que j’ai déjà lu et que j’apprécie) : Introduction à la poésie québécoise Les poètes et les œuvres des origines à nos jours / nouvelle édition revue et augmentée / Bibliothèque québécoise / Montréal / 2009.

 La rétrospective est intéressante et initiatrice.

Dans cet ouvrage Jean Royer reproduit, entre autres,  les propos de Michel Leclerc, propos  originellement publiés dans la revue L’estuaire  no 34 et que je vous donne à lire. Pourquoi ceux-là? Parce qu’ils me touchent, mais ils ne sont pas les seuls…

Curieux? Vous pourriez faire comme moi et ouvrir le livre pour entrer dans ce monde où tout est à découvrir, où tant de poètes sont à lire.…

« Aujourd’hui, la poésie, pour moi, c‘est ce qui ne peut être évité. C’est une sorte de passage obligatoire vers l’existence. C’est ce qui me rend la vie possible, c’est-à-dire, supportable. La poésie, pour moi, c‘est le réel absolu de Novalis à condition qu’elle permette de se soustraire à la falsification des rapports humains. La poésie permet de sauvegarder l’essentiel : la liberté et l’authenticité de l’échange. C’est une fuite dans le sens où l’on va vers d’autres lieux, où l’on déborde d’une condition reçue, mais c’est aussi une façon de perpétuer symboliquement l’espérance : écrire c’est forcément croire que ce que l’on trace sur la page vivra plus longtemps que soi. C’est d’ailleurs une pensée qui ne meurt qu’avec soi puisque chaque livre ajoute à ce qui a été dit. Il n’y a que la similitude entre le livre écrit et le livre espéré qui peut briser la volonté d’écrire. L’écriture est marquée par cette utopie, ce projet à la fois insensé et paisible. Mais je suppose que je suis un être de trop par rapport au livre que j’écris, une sorte de figurine effilochée : l’auteur, seulement l’auteur ». pp. 134-135

Pour en savoir plus et surtout pour avoir un aperçu de la bibliographie de Michel Leclerc, visitez : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Michel_Leclerc_(poète)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *