«Place aux femmes»

16 mars 2021

À l’occasion de la journée internationale des femmes, l’Université de Montréal nous présente six personnalités féminines formées en ses murs.

Niven Al-Khoury (pharmacie 1993)

Sortir de sa zone de confort, c’est ce qui semble le leitmotiv de celle qui est maintenant directrice générale d’une firme pharmaceutique, à Dubaï.

Pascale Bouchard (droit 1996)

À la tête de Leucan, la juriste sera l’une des «Audacieuses» de leur Défi têtes rasées. Son style de gestion place l’humain au 1er plan.

Anne Charbonneau (médecine dentaire 1981, santé communautaire 1995, santé publique 1999)

La vice-doyenne s’intéresse aux aspects psychosociaux de la santé, dont l’accessibilité des gens séropositifs aux soins dentaires. Ce sont des réalisations et des parcours intéressants à découvrir.

Ryma Kabir (médecine dentaire 2015, résidence multidisciplinaire en médecine dentaire 2016)

La parodontiste pratique à la fois en cabinet privé et l’hôpital, en oncologie, tout en étant professeure adjointe.

Caroline Nguyen Ngo (médecine dentaire 2013)

Dans son album de finissants, elle avait répondu que, si elle n’était pas dentiste, elle serait professeure. Aujourd’hui, elle se réjouit de faire les deux.

Dre Athena Papadakis (médecine dentaire 2003)

Elle a de nombreux chapeaux professionnels, mais celui de directrice de L’extension, une clinique offrant gratuitement des soins à des enfants défavorisés, la passionne particulièrement.

Que l’Université célèbres ses femmes il faut s’en réjouir. Encore plus important serait que ces personnalités soient en contact direct avec les jeunes filles aux études secondaires entre autres, afin de susciter des projets et des rêves, de les motiver, de les encourager, de les soutenir. Une telle promotion serait essentiel, au-delà du rayonnement institutionnel, au développement de la confiance et de l’idéal de vie des jeunes.

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.