Patrimoine culturel du Québec

20 mars 2021

«Le patrimoine culturel du Québec est constitué, selon la Loi sur le patrimoine culturel du Québec, de personnages historiques décédés, de lieux et d’événements historiques, de documents, d’immeubles, d’objets et de sites patrimoniaux, de paysages culturels patrimoniaux et de patrimoine immatériel.»

«La première loi québécoise adoptée pour permettre la protection d’éléments patrimoniaux québécois» sera bientôt centenaire puisq’elle remonte à 1922. Elle a été révisée presque à chaque décennie et fait encore l’objet d’une réécriture et de débats présentement.

Cette loi A-t-elle contribué à protéger davantage d’éléments du patrimoine qu’elle n’en a laissé disparaître? Seuls des inventaires de ce qui a été protégé, d’une part, et de ce qui a été perdu, d‘autre part, permettraient de répondre à cette question.

Dans un trop bref article de la Presse du 8 mars dernier, sous la plume de Luc Boulanger, on nous informe que quatre femmes «seront désormais désignées comme ‹personnages historiques› ayant marqué l’histoire culturelle du pays. Il s’agit des auteures et romancières Gabrielle Roy,  Laure Conan, ainsi que de deux figures marquantes du journalisme d’ici, Robertine Barry et Judith Jasmin, (…)».

Dommage que le journaliste n’ait pas consacré quelques paragraphes à la présentation de chacune d’elles. Il aurait ainsi fait oeuvre de mémoire et de valorisation. On peut cependant lire quelques repères biographiques sur le site du ministère de la Culture du Gouvernement du Québec pour avoir une petite idée de la contribution patrimoniale de ces femmes.

Pour que le patrimoine prenne vie et s’enracine, il faut plus que nommer les gens (dans le cas présent) il faut les faire connaître, les fréquenter et les célébrer. Le ministère de la Culture du Québec a posé un geste qui devra rayonner.

Quand penserons-nous collectivement et individuellement que nous avons eu des prédécesseurs d’envergure qui pourraient nous inspirer? Quand cesserons-nous de «ménager» notre mémoire?

Plus nous la nourrirons, plus le film qu’elle constituera nous éclairera.

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.