Pour moi, un livre choc! un livre phare! Changer d’altitude

25 juin 2017

À chaque épisode de notre vie, il nous arrive d’entrer en communication profonde avec certains titres dont le contenu rejoint nos états d’âme et d’esprit, nos préoccupations et nos angoisses, nos besoins de légèreté ou d’approfondissement, nos recherches de sens, etc. Je vis présentement une telle rencontre avec Changer d’altitude de Bertrand Piccard.

 Marquée par la personnalité et les propos de cet auteur, médecin, psychiatre et explorateur entendu à la télévision, j’ai souhaité le lire.

Dès les premières pages de Changer d’altitude (Stock Paris 2014), je ressens que c’est le livre qu’il me faut maintenant. Au fur et à mesure des pages, je m’attache à ce livre d’une richesse que je n’arrive pas à qualifier. Je n’en ai pas encore complété la première lecture que je suis convaincue que je le relirai plusieurs fois. Je prends beaucoup de notes. J’éprouve sans cesse le besoin de m’arrêter pour réfléchir, pour méditer, pour approfondir, pour assimiler.

Je suis impressionnée (et le mot est faible) par le cheminement humain, professionnel, intellectuel, scientifique et spirituel de Bertrand Piccard. Impressionnée par les liens fascinants qu’il fait entre tous les aspects de son parcours d’exception. Impressionnée encore par la clarté et la limpidité de son écriture. Impressionnée aussi par sa façon de se raconter pour humaniser son propos. Impressionnée enfin par les nombreuses interrogations qu’il ne gomme pas, qu’il laisse ouvertes.

Si « les vents de la vie », comme il écrit souvent, sapent vos racines, non seulement ce livre, mais cet auteur est pour vous.

La densité de ce livre est telle que je ne suis pas en mesure, présentement, d’en parler de façon descriptive et organisée. J’y reviendrai.

Pour l’instant, j’ai simplement le besoin de vous le faire connaître et de dire combien j’apprécie ce livre et combien il m’est précieux et aidant. Il a été mis sur ma route au bon moment.

Pour donner un aperçu de la matière traitée, voici les grands axes qui structurent le contenu de Changer d’altitude de Bertrand Piccard :

Préface de Mathieu Ricard
Avant-propos Vous, un livre et moi
Prisonniers des vents de la vie
Contrôler… mais quoi?
Mieux fonctionner sans contrôle?
Comment lâcher du lest?
Quelle réalité?
L’hypnose, technique ou philosophie?
À quoi servent les crises?
Y a-t-il une pédagogie de l’épreuve?
Religion ou spiritualité?
Y a-t-il un autre monde?
Vers une écomanité
Et vous?

Voici comment Bertrand Piccard présente son livre dans l’avant-propos:

« Comment débuter la rédaction d‘un livre qui veut parler de la vie? Pas de cette vie que nous traversons de la naissance à la mort sans nous poser de questions. Pas non plus de celle que nous vivons d’ordinaire, baignés d’habitudes et de certitudes, où nous nous contentons de réagir à ce qui nous contrarie. Non. Plutôt de la vie dans laquelle nous cherchons à comprendre où nous allons, à nous sentir exister, à nous améliorer, à évoluer; (…) J’aimerais vous parler de ce que j’ai compris de cette vie-là, de ce que mon expérience comme médecin-psychiatre, explorateur et aéronaute m’a appris. «  p. 19

« C’est à vous dans toute votre sensibilité que je veux m’adresser. À l’être humain que nous avons tous au fond de nous-mêmes, plus ou moins caché et oublié, mais qui réapparaît chaque fois que nous sommes malades ou angoissés, que nous perdons quelqu’un qui nous est cher, que nous nous retrouvons égarés dans les vents de la vie; chaque fois que nous n’avons plus d’espoir ou que, mais c’est si rare, nous nous demandons d’où nous venons, où nous allons, et ce que nous faisons sur cette Terre (…) Oui, cela donne le vertige! Avez-vous envie d’accepter ce vertige, (…)? Vous pouvez bien sûr  (…) refermer tout de suite ce livre (…) ou alors en continuer la lecture, pour découvrir où elle nous mènera, vous et moi. » p. 21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *