Les mots dessinent

4 septembre 2018

« laisse-moi respirer longtemps, longtemps, l’odeur de tes cheveux, y plonger tout mon visage, comme un homme altéré dans l’eau d’une source, et les agiter avec ma main comme un mouchoir odorant, pour secouer des souvenirs dans l’air ».

N’est-ce pas que les mots dessinent admirablement ici?

—-

Charles Beaudelaire / Un hémisphère dans une chevelure

Citation en exergue de Philippe Claudel / Parfums / Stock, Paris, 2012, livre dans lequel l’auteur restitue plus d’une soixantaine de tableaux sensoriels.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *