Les deux concertos de Chopin

13 octobre 2018

Les deux concertos de Chopin en une même soirée, un défi pour un pianiste et un cadeau pour l’auditoire. Le défi a été relevé avec maestria par Charles Richard-Hamelin avec la complicité de l’Orchestre symphonique de Montréal et l’auditoire a été comblé ce jeudi, 11 octobre dernier à la Maison symphonique de Montréal.

Ce que je retiens principalement de ces exécutions de Charles Richard-Hamelin :

c’est la qualité du son d’une beauté imparable dans les aiguës, en particulier;
c’est la clarté du jeu et la puissance, lorsque cela est requis;
c’est l’ampleur du geste au niveau du phrasé: des énoncés qui se déploient et s’épanouissent, un discours qui respire, qui convainc, qui touche.

Entendre un jeune artiste de cette qualité pianistique et musicale, c’est vivre une expérience esthétique qui fait du bien. Penser que cet artiste a été formé dans nos institutions, c‘est dynamisant et porteur d’espoir.

Je souhaite un grand rayonnement à l’enregistrement des deux concertos de Chopin dans l’interprétation de Charles Richard-Hamelin, enregistrement que réalise Analecta en direct du concert.

On me permet un commentaire extra musical ?

Avant le concert, on a demandé au public de ne pas applaudir entre les mouvements, ce qui a été respecté. Conclusion : si cet avis faisait partie des consignes communiquées régulièrement avant chaque concert, elle nous permettrait de ne pas être déconcentrés par des marques d’appréciation intempestives. Avis aux organismes musicaux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *