Le lambeau, billet 6

4 avril 2019

«Des mots fléchés». Sixième extrait, chapitre 9

Plus d’une personne me suggérait la lecture du témoignage de Philippe Lançon, journaliste victime de l’attentat de Charlie Hebdo, Le lambeau.

J’hésitais à entreprendre cette lecture car tout texte dans lequel la violence est décrite avec force détails m’est absolument insoutenable; elle m’angoisse, me traumatise, me fait mal physiquement. Donc, je m’abstiens. Pourtant, je viens d’aborder cet ouvrage de plus de 500 pages.

Je ne désire pas le raconter: il faut en faire une lecture personnelle. Je ne désire pas le commenter: il faut l’absorber. J’ai simplement le besoin de porter à votre attention de courts extraits dont la première lecture a eu un écho particulier en moi. Et je le ferai en divers billets au fil de l’évolution de ma lecture.

«Des mots fléchés». Sixième extrait, chapitre 9

« … réveillé, livré tout entier à la douleur et au malaise, je devais au plus vite mordre aux hameçons que la salle de réveil me tendait. Ce matin-là, deux infirmières, au pied de mon lit-brancard, faisaient des mots fléchés. Je me suis concentré pour les écouter, les comprendre. L’une a dit : «Madame Bovary en quatre lettres?» Elles ne trouvaient pas. Mes yeux se fermaient. Réveille-toi! ai-je pensé. J’ai fait un geste, qu’elles ont vu. J’ai entendu : «Il veut nous dire quelque chose, le petit monsieur?» J’ai fait oui de la tête et montré leurs mots fléchés du doigt. «Vous voulez nous aider, c’est ça?» J’ai fait de nouveau oui. L’une a pris mon ardoise et mon feutre, rangés avec les Lettres à Milena, les deux se sont approchées. «Alors, vous avez une idée? Madame Bovary en quatre lettres? Nous, on cale…» D’une main tremblante, j’ai écrit : «Emma». Et dessous : «C’est son prénom.» M’étais-je déjà senti aussi heureux d’avoir lu un roman et de n’avoir pas oublié son titre? En tout cas, j’étais réveillé et j’ai pensé: Merci Flaubert.» (pp. 202-203)

—-

 Lançon, Philippe / Le lambeau / Paris, Gallimard, 2018 / 510 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *