Le cadeau de Noël du Festival de Lanaudière

28 décembre 2020

Un cadeau impressionnant que l’interprétation de la Partita no 1 de Bach par la pianiste Beatrice Rana.

Une lecture très originale, un jeu d’une clarté, d’une intelligence contrapunctique et d’une énergie contagieuse. Elle nous « montre » tout ce qu’il y a à entendre, à découvrir dans cette musique.

Je me suis surprise à imaginer Bach souriant en entendant le pétillement, le feu d’artifice de la dernière page de cette partita.

La diffusion en ligne est accessible jusqu’au 4 janvier 2021.

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.