La main, thème de la visite au MBAM

6 mai 2019

Lors de la visite du 5 mai au Musée des Beaux-Arts de Montréal, visite proposée aux non-voyants et mal-voyants, la guide, Ninon Robillard choisit le thème de la main. Elle présente, décrit et explique des oeuvres des XVIIe, XIXe et XXe siècles dans lesquelles cette thématique est dominante.

Une première grande toile nous est révélée :

Le Denier de César (1655)  de Philippe de Champaigne, peintre français du XVIIe siècle né à Bruxelles.

Puis, nous nous arrêtons devant une autre toile de la même époque signée

Bernardo Strozzie, peintre italien : Ératosthène enseignant à Alexandrie (1635).

En quelques pas, nous franchissons plus de trois siècles en arrivant devant

Pacific Gift (for James Kirsch) (1985)

du peintre et sculpteur américain Jim Dine.

Toujours la main, mais, quelle main! quel contexte! Quel traitement!

Léger retour dans le temps en Espagne chez un artiste de grande renommée :

Salvador Dali

Nous nous retrouvons devant un bronze intitulé :

Jeu d’échec en hommage à Marcel Duchamp (bronze, 1971).

La dernière oeuvre qui nous est présentée est également une sculpture d’un artiste que le Musée a magistralement célébré lors d’une exposition en 2015:

Auguste Rodin  qui a travaillé et traité la main de façon abondante et impressionnante.

Nous terminons notre parcours devant le bronze :

La grande main crispée avec figure implorante (1906).

J’ai vécu une émotion esthétique tellement forte lorsque j’ai exploré tactilement l’une des oeuvres de Camille Claudel L’âge mûr au Musée Rodin à Paris, que je ne peux demeurer insensible à tout ce qui me renvoie à la relation, même symbolique, de ces deux êtres. Personne n’est nommée dans cette oeuvre de Rodin mais les gestes de supplication et de barrage ne trompent pas pour moi.

Ce trop court voyage vers la présence de la main dans l’art devrait être poursuivi. La main parle, exprime, émeut. Merci à Ninon Robillard d’avoir choisi cette thématique.

À chaque fois que je vais à la rencontre de l’art visuel, je me sens entourée par les grands musiciens qui se sont exprimés parallèlement. Leurs oeuvres sont des marqueurs de civilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *