Jean-Claude Poitras, un conférencier des plus intéressants

4 février 2020

Les belles soirées de l’Université de Montréal proposent deux conférences sur L’histoire de la mode au Québec depuis 1950 avec Jean-Claude Poitras les 4 et 11 février. Le sujet et le conférencier ont mobilisé mon intérêt.

Le Musée McCord (où a lieu les conférences) présente une rétrospective de l’activité professionnelle et créatrice de Jean-Claude Poitras jusqu’au 26 avril 2020: Jean-Claude Poitras / mode et inspiration et Les Éditions de l’Homme ont publié en 2018 : Quand la vie défile – Regard sur la mode au Québec, des années 1950 à aujourd’hui / 2018

Dès la première conférence (celle du jour), Jean-Claude Poitras se révèle un excellent communicateur qui sait maintenir l’intérêt de l’auditeur, un homme qui maîtrise admirablement la langue, un être d’une vaste culture qui situe son sujet dans le contexte socio-culturel et politique des époques commentées.

Le découpage de sa première présentation en quatre décennies nous permet de cheminer à travers le temps et d’en capter le climat et les images. Deux heures passionnantes que j’ai hâte de revivre la semaine prochaine.

La seconde présentation couvrira les décennies 1990, 2000 et 2010.

Je tiens à souligner deux aspects de sa présentation que j’ai beaucoup appréciés: la place qu’il accorde à ses collègues créateurs de qui il parle avec respect et admiration, la discrétion et la réserve avec lesquelles il commente son oeuvre. Il a l’intelligence de réaliser que L’exposition qui lui est consacrée en parlera avec éloquence.

En bref, Jean-Claude Poitras nous démontre que la mode s’abreuve des grands courants sociaux et que ces derniers l’inspirent. Une formidable vision de synthèse. Des propos qui me conduiront à parcourir et l’exposition et son livre.

 

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *