Je ne comprends pas

5 février 2022

«Les quatre plus grands musées de la province demandent à Québec la permission d’imposer le passeport vaccinal à leurs visiteurs».

Ils sont donc prêts à collaborer à l’opération de prudence sanitaire. Mais, Selon Le Devoir, il semble que ces institutions ne soient pas entendues par les pouvoirs publics.

J’étais déjà étonnée que cette pratique ne soit pas appliquée dans les musées depuis l’implantation du passeport vaccinal dans le milieu culturel.

Au musée, on circule, on se côtoie. Au théâtre et au concert, on est immobile pendant toute la durée de l’événement.

Pourquoi cette exception? Pourquoi une distinction entre les musées nationaux et les autres? La réponse du ministère de la Culture n’est pas convaincante.

Je partage le point de vue du muséologue Yves Bergeron, titulaire de la Chaire de recherche sur la gouvernance des musées et le droit de la culture de l’UQAM, lorsqu’il questionne ainsi les autorités:

«Afin d’éviter de diviser le milieu muséal, le gouvernement ne devrait-il pas appliquer les mêmes règles pour tout le milieu de la culture ?»

Cela simplifierait aussi la vie des habitués des musées et les rassurerait.

Je plaide pour l’exigence du passeport vaccinal pour entrer aux musées aussi longtemps que cette pratique sera maintenu dans les lieux publics.

À élaborer trop d’exceptions difficiles à justifier, on crée de la confusion. Il me semble que la situation soit assez compliquée sans qu’on y ajoute des particularités que même les institutions concernées ne réclament pas.

Avec l’exigence du passeport vaccinal, les visites guidées pourraient peut-être reprendre au Musée des beaux-arts de Montréal? Ce qui semble le cas au musée Pointe-à-Callière, là où un tel document est requis.

Source :

LALONDE, Catherine / Les musées nationaux veulent imposer le passeport vaccinal / Le Devoir / 5 février 2022

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.