Il y a 21 ans

28 janvier 2020

C’est ce matin, il y a 21 ans, que maman (Yvette Bouthillier) nous quittait à son domicile.

Difficile de réaliser qu’il y a 21 ans de cela, de cette expérience si douloureuse: la perte de son deuxième parent, le début de la condition d’orpheline.

Cette distance se remplit pourtant de tout ce que j’ai reçu, de tout ce que je te dois, de tout ce que tu m’as permis de faire, de vivre, de devenir. C’est un privilège que j’apprécie jour après jour. Je regrette qu’il ne soit pas offert à tous les enfants.

Merci maman d’avoir été toujours intensément présente, même dans l’éloignement.

Merci maman d’avoir cru en moi, de m’avoir soutenue, de m’avoir permis de vivre mes témérités, de m’avoir appris par ton exemple, l’effort, le courage, la présence aux autres, la distinction, l’élégance, le souci et l’amour du beau, et tant et tant d’autres choses.

La vie t’a énormément bousculée et blessée mais tu ne t’en ai jamais plainte. Tu as fait face avec une remarquable et impressionnante stature. J’aurais dû te le dire davantage. Mais nous avions sans doute trop de pudeur.

Merci du don de ta personne à tes enfants.

Tu nous as appris la vie avec ses sommets et ses abîmes.

Ta fille, Nicole, dont la reconnaissance ne finira jamais de croître.

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *