Finalement!

28 juillet

Après avoir tergiversée pendant des mois, pour ne pas dire des années, j’ai cédé aujourd’hui à mes propres résistances : je me suis procurée un iPhone couplé à des écouteurs sans fil, l’un ne pouvant aller sans l’autre pour moi qui n’aime pas rendre public ce que je désire être privé.

Comme je suis une personne beaucoup plus confortable avec le texte lu et écrit qu’avec le dit et l’écouté, comme je suis toujours impatiente ou plus exactement en urgence pour atteindre un objectif, la perspective de travailler sur un écran sans repères tactiles et, par conséquent, exposée à l’approximation des cibles visées, aux essais et erreurs inévitables, je redoutais un mur de frustration plus que d’efficacité.

Mon plus récent téléphone cellulaire avec repères tactiles étant sur le point de rendre l’âme, d’une part, et le miroitement que représentent plusieurs des applications du Iphone, d’autre part, m’ont projetée dans le nouvel univers où tout est à apprendre, à apprivoiser. Patience! Patience! Patience!

Discipline et rigueur pour maîtriser les applications une à une au lieu de butiner avec agitation dans toutes les directions, telle est la règle d’or qu’impose tout nouvel apprentissage. Facile à dire… Plus difficile à vivre au quotidien…

Je reparlerai de mes petites victoires et de mes grandes satisfactions.

D’ici-là, quelques coups de chapeau aux diverses personnes avec qui j’ai traité chez Apple à Brossard. Courtoisie, disponibilité, ouverture d’esprit, compétence, de grandes qualités que j’aimerais observer dans davantage de commerces et de services.

Coup de chapeau aussi à l’éditrice du présent site qui m’assiste et me met en garde contre mes « démons « urgence, vitesse, curiosité et gourmandise. Ainsi accompagnée, le iPhone deviendra sans doute mon ami.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *