État d’âme

11 août 2016

Je me sens bien au Musée des beaux-arts de Montréal comme je me sens bien à la Place des arts : chez moi. C’est un peu comme mes deuxièmes maisons. J’y rencontre de si bons amis!

Au Musée, je dois être introduite à mes amis par un tiers. Maintenant qu’il y a de plus en plus de tiers, j’y viens plus souvent et je me sens accueillie, à mon aise, à ma place.

Je suis reconnaissante à la vie de pouvoir « communier » à la table du beau, de la création et de l’expression artistique. C’est une nourriture qui me fait le plus grand bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *