En dépouillant le courrier électronique

30 mai 2018

En lisant un message des Violons du Roy un lien m’a amenée sur youtube où j’entends la trompettiste Lucienne Renaudin Vary qui jouait à Québec le 24 mai et à Montréal vendredi le 25 mai.

Cette artiste m’était inconnue jusqu’alors. Presque instantanément, je suis sous le charme : couleurs, virtuosité, aisance, souffle, magnifique phrasé, raffinement, et cela, à travers de simples haut-parleurs dont la résolution n’est pas celle d‘une bonne salle de concert.

De tels talents m’éblouissent.

J’ai de plus en plus le sentiment d’être happée par l’univers informatique mais je reconnais que, dans cet univers comme dans tant d’autres, on y fait d’heureuses et séduisantes rencontres.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *