Des images tactiles

15 mars 2019

Pourquoi l’image est-elle instinctivement comprise comme exclusive au sens de la vue? Parce qu’elle est d’abord perçue par ce sens. Mais, ne peut-elle pas être perçue par d’autres sens, par le toucher, par exemple? Dans ce cas, le toucher se substitue à l’oeil pour décoder le sujet présenté dans le langage du toucher (relief, texture et autres attributs qui le caractérisent). L’information ainsi saisie génère une image mentale et un ensemble d’émotions propres  « au décodeur ».

L’inaccessible devient accessible par un autre chemin. Le mot-clé ici est « autre ». C’est souvent un mot qui trouble, qui dérange, parce qu’il invite à changer, à modifier, à élargir les façons de penser et de faire, d’agir.

C’est sans doute cette compréhension de l’image qu’a adoptée l’entreprise Tactile Studio qui conçoit et réalise des planches tactiles pour « donner à voir » aux non-voyants, entre autres.

C’est Madame Aurélia Fleury qui est la directrice de cette entreprise pour le Canada. Les bureaux sont à Montréal. L’entreprise, créée en France, est également présente en Allemagne, en Italie et au Royaume-uni.

Notre société est stigmatisée par le « non toucher » et hyper obsédée par le « regarder ». Il y a un formidable décalage entre la sollicitation du sens de la vue et celle des autres sens. Pourquoi?

Le toucher implique un contact physique avec l’objet à découvrir. Serait-ce là la barrière majeure, la réticence à l’initier?

Si le toucher est essentiel aux gens dont la vue est déficiente, il devrait être davantage utilisé, développé et apprécié par tous comme une façon spécifique d’appréhender le monde, comme une voie complémentaire d’enrichissement.

Par le toucher, entre autres, je peux et veux voir davantage, communier avec le monde sous ses multiples formes.

Puissent nos institutions, et surtout leurs acteurs,  comprendre ce besoin et nous inclure dans les conceptualisations et réalisations de projets.

— 

Informations complémentaires :

Au mot « toucher » ( dans le texte)  est insérée la vidéo prise  sur youtube:  Toucher pour comprendre et aimer l’art

Au milieu des œuvres d’art de la galerie tactile du musée du Louvre, Édouard Gentaz, spécialiste de psychologie du développement, analyse l’importance du sens du toucher dans la cognition et l’apprentissage chez les enfants…

Tactile Studio : Courriel : info@tactilestudio.com, tél. +1 438 722 4493

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *