Découvrir ou revisiter Jacques Ferron

15 octobre

Une fois de plus, Jean-François Nadeau (qui écrit dans Le devoir) me rejoint, retient mon attention et m’oriente vers des cibles intéressantes.

Dans son article du 15 octobre, à la section Culture, il signe: Au pays des contes de Ferron. Il y présente la plus récente publication de la maison Hurtubise consacrée à cet écrivain: Contes (choix de textes) Jacques Ferron, en nous rappelant cette figure forte de notre société.

«Le lecteur plonge, à travers ce choix, dans les univers dont est imprégnée toute l’oeuvre de Ferron: la Gaspésie, la banlieue de Montréal, la médecine, la folie, l’enfer, la mythologie. L’ensemble des contes est tissé par un imaginaire éblouissant, bordé par un humour et un sens de la tragédie sans pareil.»

Peut-on résister à cette suggestion de lecture, à cette présentation bien documentée et bien écrite?

Il ne faut résister ni à l’article de Jean-François Nadeau, ni à cette nouvelle publication des Contes de Jacques Ferron.

 

 

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *