Comme un doigt sur le coeur, sur une blessure

14  juin 2019

Une chanson et une interprétation qui me touche, m’émeut et me bouleverse à chaque fois que je l’entends: L’indifférence par Renée Claude. C’est comme un doigt sur le coeur, sur une blessure.

J’ai entendu l’opéra Nelligan signé Michel Tremblay et André Gagnon lors de la création en 1990 et l’émotion ressentie autour de cette chanson ne s’est jamais estompée, au contraire. Mes mots sont incapables d’exprimer l’intensité de la charge émotive qui m’envahit à chaque audition. Il faut écouter pour comprendre.

C’est un legs extraordinaire que Renée Claude nous a fait.

Et la technologie le perpétue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *