CITÉ MÉMOIRE…le parcours de nuit

14 septembre 2016

Une amie me parle d’une visite qu’elle s’apprête à faire dans le Vieux-Montréal en soirée : Cité Mémoire, un parcours de nuit. Curieuse et pas encore rejointe par la promotion, je lui demande des explications. Comme je ne dispose pas des équipements électroniques requis pour entrer dans cet univers, j’en reste sur mon quant-à-soi mais lorsqu’elle me raconte son expérience, mon enthousiasme s’anime. J’ai envie de m’inscrire dans ce parcours historique original d’autant qu’elle me dit que l’on pourrait partager des écouteurs pour profiter de l’information verbale, en plus de marcher le circuit et de goûter l’ambiance du lieu.

C’est décidé, j’irai.

J’aime connaître et j’aime aussi partager. J’ai donc demandé à Louise de raconter son expérience. Ce qu’elle fait ci-après.

CITÉ MÉMOIRE…le parcours de nuit

Intelligent!  Génial!  Émouvant!  Instructif !

Tout m’a plu : le propos, les images, les personnages, l’interprétation, les comédiens… tout.

—-

CITÉ MÉMOIRE, le parcours de nuit se passe dans les rues du Vieux-Montréal.

« C’est un parcours librement inspiré de l’histoire de Montréal qui nous convie à la rencontre d’une multitude de personnages témoins de l’évolution de la ville à travers le temps. Plus de vingt tableaux se déploient en images, en paroles et en musique, animés d’un souffle tantôt ludique, tantôt poétique…. »

Une vingtaine de tableaux à découvrir sur les murs, sur le sol, à la tombée de la nuit, en marchant tout simplement et en écoutant avec l’application mobile gratuite Montréal en Histoires.

 —-

Parmi les tableaux que j’ai vus, certains personnages m’habitent encore …

  • la course d’Angélique dans De Marie-Josèphe à Jackie Robinson
  • les bébés par terrre dans Le quai des enfants trouvés
  • la maman et sa poupée dans Le train des juifs
  • les images qui se forment devant nous bercées par les mots de Nelligan dans Soir d’hiver

Un visiteur rencontré m’a demandé si j’avais vu le tableau du Quai de l’Horloge ? C’est le plus beau, affirme-t-il !  À ma prochaine visite je le mets en tête de liste.

C’est sans contredit le plus spectaculaire des rappels d’évènements historiques et une belle façon de nous faire découvrir des personnages que nous ne connaissions peut-être pas.

 —-

C’est un techno-parcours qui nécessite, pour entendre la narration, d’utiliser un téléphone intelligent ou une tablette et d’y brancher ses écouteurs.

Pour profiter pleinement de l’expérience, avant de s’y rendre, mieux vaut télécharger l’application Montréal en Histoires et son contenu en plus de vérifier l’état de la batterie de notre appareil.

Sur place, il faut suivre les instructions: se brancher au wi-fi et rendre opérante sa géolocalisation. Pour tout dépannage, on peut aussi avoir recours à un guide qui se rend disponible aux alentours des lieux de projections.

Lorsque le branchement wi-fi défaille, un simple déplacement de quelques pas suffit au rétablissement de la communication.

 Ce sont des petits détails qui ne doivent pas vous faire rater ce grandiose événement.

Pour le moment c’est un parcours commençant à la tombée du jour, se terminant à 11h 00 du 17 septembre au 16  avril  et à minuit de 18 mai à 18 septembre. Valider ces données avant de vous rendre.

Le parcours s’étale sur 5 kilomêtres. Selon la cadence de la marche, la durée de l’écoute et de ses potentielles reprises le temps consacré à ce voyage historique peut-être fort variable.

Disponible en 2016, 2017 et 2018.

Bonne visite !

Louise L.

 —-

CITÉ MÉMOIRE, le site de l’événement

Cité Mémoire : le Vieux-Montréal prend vie / Mario Girard /La Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *