Une brève émotion de lecture

15 mai 2017

« je n’ai plus de visage pour l’amour

je n’ai plus de visage pour rien de rien

parfois je m’assois par pitié de moi

j’ouvre mes bras à la croix des sommeils

mon corps est un dernier réseau des tics amoureux

avec à mes doigts les ficelles des souvenirs perdus

je n’attends pas à demain je t’attends

je n’attends pas la fin du monde je t’attends

dégagé de la fausse auréole de ma vie»

—-

Gaston Miron cité dans Royer, Jean, Introduction à la poésie québécoise, Les poètes et les œuvres des origines à nos jours, Nouvelle édition revue et augmentée, Bibliothèque québécoise, Montréal, 2009, p. 66.

Pour lire l’ensemble du poème :

La marche à l’amour Gaston Miron sur le site de L’atelier des poètes de Jacques Viallebesset

Pour l’écouter :

https://www.youtube.com/watch?v=hHRmZwcB5ok
20 déc. 2014 – Ajouté par Nicolas Anctil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *