Au-delà du bavardage

4 novembre 2018

Je passe peu de temps devant mon téléviseur. Je ne fréquente pas les médias sociaux. J’écoute, de façon très sélective et ponctuelle la radio. Pourquoi? Parce  que je me nourris autrement; parce que je ne peux tolérer l’envahissement de la  publicité et parce que le bavardage médiatique m’indiffère.

Mais, heureusement, on peut, de temps à autre, cueillir des fleurs, découvrir des trésors, entendre d’authentiques témoignages et vivre de grands moments d’émotions dans ces univers. Ce fut le cas aujourd’hui.

Je suis une habituée de l’émission La grande librairie sur TV5. J’en ai d’ailleurs déjà parlé. L’invité du jour, Robert Badinter (pendant la première heure particulièrement) a livré un témoignage des plus touchants autour de son plus récent ouvrage : Idiis, du nom de sa grand-mère. Cet homme à la carrière impressionnante (dont il n’a pas parlé) a livré avec une bouleversante émotion et une profonde humanité des pans douloureux de sa longue vie.

On ne sort pas indemne de semblables témoignages qui renseignent sur l’histoire, nourrissent la réflexion et projètent dans l’avenir.

Nous avons de plus en plus besoin de ce type de substance dans ce monde qui a tendance à s’évader dans la superficialité et à oublier l’humain.

N’hésitez pas à vous exposer à sa parole, celle d’un grand humain qui parle et vibre à l’humain qu’il aime. Des propos vrais qui font du bien au coeur et à l’âme.

—- 

Robert Badinter /  Idiss / Éditions Fayard, 2018

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *