Attendre

8 mai 2022

Attendre, une vertu qui ne se transmet plus parce qu’elle ne se pratique plus.

Véronique Dalpé nous rappelle que la capacité d’attendre «se perd de plus en plus chez nos enfants ». Elle enseigne en maternelle.

«Qui pourrait reprocher aux enfants leur empressement et leur difficulté à supporter l’attente? On les stimule sans arrêt en leur imposant un horaire d’activités, on répond à leurs moindres désirs avant même qu’ils les formulent, on consulte nos cellulaires à la moindre occasion et on fait de même avec nos enfants en les branchant sur des écrans aussitôt qu’un temps mort se présente. Trop long chez le médecin ou trop d’attente à l’épicerie? Vite, vite, on leur procure un cellulaire pour qu’ils se calment. Comment peuvent-ils apprendre à se contrôler et à tolérer les frustrations si nous agissons ainsi? Comment peuvent-ils développer leur sens d’observation, leur concentration, leur tolérance et leur patience si les occasions d’attendre se font rares pour eux? La capacité d’attendre (…) influence plusieurs aspects de nos agissements.»

«Devant l’impatience des enfants, les adultes ont tendance à les stimuler davantage pour éviter qu’ils se désorganisent. (…) cette réaction amplifie les comportements perturbateurs plutôt que de les régler. Notre rôle de parents et d’éducateurs consiste non pas à les occuper sans arrêt, mais bien à leur enseigner des règles de vie qui contribuent au bien-être collectif.»

Pourquoi apprendre à attendre?

«Pour se maîtriser, se concentrer, patienter, attendre son tour, prendre conscience de son environnement et tolérer les frustrations. Ce sont toutes là des aptitudes essentielles au bon fonctionnement de la vie en société. N’oublions jamais que les enfants nous imitent constamment.»

Alors!…

Quel précieux et pertinent rappel, d’abord pour les adultes. Pourquoi les enfant feraient-ils mieux que nous?


SOURCE:

DALPÉ, Véronique / Nos enfants ne savent pas attendre / Le Devoir / section Éditorial / 6 mai 2022

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.