À lire absolument

31 décembre 2018

On a porté à mon attention l’article du Devoir du 29 décembre intitulé

La brunante heureuse de Antonine Maillet, signé Dominic Tardif.

Au-delà des éléments factuels, l’article nous fait rencontrer une femme vibrante, puissamment vivante, réaliste et d’une émouvante sérénité.

C’est une image et une parole tonifiante.

À lire absolument.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *